最新产品

 

Produits

 
 
 
alt
 
Nous vous proposons des produits alimentaires japonais : assaisonnements, produits surgelés,
boissons, barquettes à emporter, produits d’entretiens, etc.
 
 
 
 

Marques

 
alt
 

 

 

La cuisine japonaise

 
La cuisine japonaise peut être définie comme la cuisine traditionnelle du Japon, appelée en japonais
nihon ryōri (日本料理, nihon ryōri). Elle est constituée de viandes ou de poissons, de riz ou de nouilles,
de légumes et d'algues, généralement assaisonnés avec des condiments locaux. Il est fréquent de
manger en accompagnement lors d'un repas une petite soupe ainsi que des salaisons appelées
tsukemono, le tout en utilisant des baguettes. Les plats les plus typiques sont les sushi et sashimi,
les nouilles udonet soba, les plats à la sauce teriyaki, les fritures et beignets tels que les tempura,
ainsi que le tōfuet le nattō. Les Japonais ont aussi importé des recettes qui ont été adaptées et
sont ensuite devenues des classiques comme le katsudon, le riz au curryou les rāmen. Il existe
également des boissons (thé, alcool de riz) et des pâtisseries (wagashi) typiquement japonaises.
 
On trouve de nombreux ustensiles spécifiques à cette cuisine, notamment des couteaux, l'art de la
coupe étant très développé au Japon.
 
 
 

BOISSONS

 

 

Thés

alt

Thé vert (緑茶, ryokucha)ou plus simplement o-cha ou sencha.

 

  • Genmaicha(玄米茶, Genmaicha) : thé vert mélangé avec des grains de riz complet grillés.
  • Matcha(抹茶, Matcha) : thé vert en poudre amer (peut être très corsé), c'est celui que l'on sert durant

             la cérémonie du thé.

  • Mugicha(麦茶, Mugicha) : thé d'orge grillée.
  • Thé Oolong (ウーロン茶, ūlon-cha) : thé de la région d'Ōlong (Chine), assez populaire au Japon pour

             avoir stimulé une production à partir de cépages spéciaux, adaptés au goût des consommateurs nippons.

 

Alcools

altalt

Au Japon, le terme sake(酒, sake) est générique pour désigner tout alcool, à base de riz ou non, fort ou non.

Ceci inclut la bière, le whisky et le vin. En France, les connaisseurs appellent « saké » ce que les Japonais

appellent nihonshu, mais beaucoup d'Européens confondent encore sous ce nom toutes les eaux-de vie

servies dans les restaurants asiatiques.